Formation Drone

En tant qu’instructeur pour la formation télépilote chez Drone Up Academy, on me pose souvent la question sur la possibilité de piloter avec un casque d’immersion dans un cadre professionnel… seul.

Et bien la réponse est oui…. et non…

Pour rappel, lorsque nous sommes en vol en immersion, nous disposons de la vue caméra du drone en vol. D’autres paramètres sont également affichés comme la vitesse, la hauteur de vol,…

C’est un pur régal de piloter avec ce type de casque d’immersion car le drone (ou la caméra selon le paramétrage) suit la direction de votre tête… Vous baissez votre tête en pilotant, la caméra se baisse, idem à droite et à gauche…

Formation Drone Toulouse

Réglementation sur les vols autres que loisirs (activités particulières):

Ce que dit la réglementation, dans le guide des activités particulières (guide DGAC officiel encadrant la pratique du drone dans un cadre professionnel).

 » Cas particulier : vol en immersion

Un drone utilisé dans le cadre d’un scénario « en vue » (S-1 ou S-3) peut être piloté par une personne n’ayant pas la vue directe sur l’aéronef (vol dit en « immersion » ou en « First Person Vision – FPV ») sous réserve qu’une autre personne conserve à tout instant l’aéronef en vue directe. C’est alors cette seconde personne qui est règlementairement considérée comme le télépilote et qui est, à ce titre, chargée d’assurer la sécurité du vol. Elle doit disposer de sa propre commande ou, à défaut, doit être en mesure à tout instant d’accéder au système de commande, dans des conditions permettant de maintenir la sécurité du vol. La consultation par le télépilote d’un retour vidéo sur écran (ou de tout autre écran de contrôle) n’est pas considérée comme du vol en immersion nécessitant une deuxième personne si le télépilote, par un circuit visuel approprié, conserve une perception suffisante de l’aéronef et de tout son environnement. « 

Formation Drone Toulouse
  • Il reste le cas des vols hors vue sur le drone (notamment les scénarios S-2 ou STS02 pour la réglementation européenne à venir).
    Le cas des vols en immersion n’est pas clairement défini pour les scénarios hors vue. Cependant, certaines obligations sont nécessaires afin que le drone et son application de pilotage (celle sur votre écran donc) soient homologués en S-2.

Ces obligations sont également listées dans le guide des activités particulières notamment la suivante qui nous concerne directement:

 » Le télépilote (doit disposer) d’une d’information sur le positionnement et le déplacement de l’aéronef lui permettant de s’assurer en temps réel que l’aéronef ne dépasse pas les limites du volume maximal de vol.  »

Le casque de réalité virtuelle que Drone Up Academy utilise pour la formation de télépilote professionnel ne donne pas cette indication. Il s’agit du casque le plus évolué de DJI aujourd’hui. Je ne connais pas toute la gamme existante de casques d’immersion sur le marché… mais, à ma connaissance, aucun casque ne dispose de la vue GPS aujourd’hui.

Donc la réponse est…

Oui, Il est autorisé de piloter en vol S2 avec un casque d’immersion sans personne tierce.

Non, aujourd’hui, il n’y a pas de casque qui permette de suivre la réglementation et donc, qui permette ce type de vol.

Personnellement, avec ma seconde entreprise, Drone Up Solution, j’utilise ce type de casque afin de faire profiter à mes clients de la vue du vol « en direct ». Ces derniers l’apprécient, notamment lors des vols d’inspections (inspections techniques, huissiers,…).

Bons vols à tous!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 2 =