fbpx

À côté des promoteurs immobiliers, des architectes et des topographes, les géomètres sont eux aussi des professionnels qui ont souvent recours aux dronex pour réussir leurs missions. En effet, ce métier nécessite des collectes de données précises et de haute qualité. Le recours au drone est une option dont les avantages ne sont plus à démontrer. Vous êtes un géomètre et vous souhaitez savoir comment utiliser cet outil dans votre quotidien ? Nous vous proposons, dans la suite de cette brève, un zoom sur le sujet.

L’utilisation de drone : une activité réglementée

Les engins volants utilisés en extérieur sont réglementés par la loi. On parle ici des drones. Même s’ils ne transportent personne à leur bord et qu’ils volent à basse altitude, le recours à ces derniers est considéré comme une activité aérienne. Dans ce cas, c’est la réglementation de l’aviation civile qui s’applique.

Utilisé dans plusieurs domaines, le drone connaît un franc succès. Les formations en activité de télépilote sont de plus en plus demandées. Tel est le cas aussi de la formation drone pour immobilier. Pour un usage professionnel de ces outils, il convient d’être titulaire d’un certificat théorique de télépilote, délivré par la Direction Générale de l’Aviation Civile.

L’utilisation de drone par un géomètre

Le géomètre est parmi les professionnels qui se servent au quotidien du drone, pour réussir un certain nombre de missions. En effet, cet outil technologique permet d’obtenir des données fiables et précises. Découvrons, dans cette section, les différentes applications des drones dans le travail d’un géomètre, ainsi que les types d’appareils qu’il peut utiliser.

Quels sont les types de drones à utiliser par un géomètre ?

Afin de délimiter des terrains avec des précisions altimétriques, le géomètre compte beaucoup sur la photogrammétrie. Pour réussir cette prise de vue en 3D, il peut se servir de plusieurs types de drones. Il peut avoir recours aux drones Multirotors, adaptés aux captations photogrammétriques sur des surfaces inférieures à 100 ha. Ces outils peuvent aussi réaliser des captures sur des terrains complexes. Les drones Multimotors lourds sont plus adaptés aux petites surfaces. Ils offrent un rendu ultra-défini.

Découvrez   Quels sont les meilleurs drones pour la photographie immobilière?

Les géomètres ont également la possibilité d’utiliser des drones à aile fixe pour collecter des données sur de plus grandes surfaces, existant loin des zones peuplées. Ces outils peuvent, à travers des vols programmés, couvrir de grandes étendues en un temps record.

Des relevés précis d’une manière sécurisée et rapide

Grâce aux drones, les géomètres peuvent accéder à des endroits dangereux et difficiles à atteindre. À titre d’exemple, on peut évoquer les toitures et les falaises. En se basant sur le principe de la photogrammétrie, cet outil volant collecte des points grâce à des prises de vues aériennes. Le traitement numérique de ces données donne lieu à un nuage de points. Ce dernier offre une précision au centimètre. L’expert se sert de cette solution pour réussir une MNS (Modélisation Numérique de Surface). Le drone l’aide aussi à effectuer des mesures d’élévation et de cubatures réussies, dans des terrains accidentés ou sur de grandes étendues. L’utilisation du drone pour le relevé des points, s’avère rapide et sans risques.

Des orthophotos géoréférencées

Réalisés par avion, les clichés aériens sont limités en termes de définition. Les prises de vues obtenues suite à l’actualisation des photos de satellite, sont souvent coûteuses. Elles s’effectuent généralement dans le cadre de toute une campagne nationale. Le recours aux drones est donc une solution idéale pour obtenir des orthophotos. Celles-ci sont utilisées par le géomètre comme un fond de plan, pour son plan topographique. Le drone permet la création des orthophotos par l’assemblage en mosaïques de plusieurs vues aériennes de haute résolution. Grâce à cet outil volant, il est possible d’obtenir des orthophotos géoréférencées avec une qualité haute définition, mais aussi en toute sécurité.

Découvrez   Thermicien : Comment utiliser le drone dans votre métier ?

La photogrammétrie : des rendus précis pour une modélisation 3D réussie

Captés par un drone, les clichés aériens sont très utiles pour le géomètre pour une modélisation 3D dans les normes. Ainsi, cet outil constitue une solution de photogrammétrie extrêmement avantageuse. Grâce à cette dernière, le géomètre peut modéliser tout un bâtiment, mais aussi des parcelles de superficies très étendues, de plusieurs dizaines à centaines d’hectares. Le drone constitue aussi un atout majeur pour la réussite des simulations, dans le cas d’implantations d’ouvrage d’art.

La photogrammétrie réalisée à l’aide d’un drone, offre aux géomètres une information géographique avec un maillage tridimensionnel. Cette dernière est semblable au rendu d’un scanner 3D. Il s’agit d’informations précieuses apportant des données planimétriques et de nivellement pour réussir une mise en œuvre rapide.