fbpx

Très connus des photographes, les filtres ND ou filtres à densité neutre, permettent d’obtenir de meilleurs rendus pour les photos et vidéos en drone. Au point d’en faire un élément quasi indispensable.

À quoi servent les filtres ND ?

Les filtres ND (Neutral Density) sont utilisés en photographie et en vidéo pour réduire la quantité de lumière qui entre dans l’objectif de la caméra. Ils sont appelés « neutres », car ils ne modifient pas les couleurs de la scène, mais simplement la quantité de lumière qui la traverse. On peut les voir comme des lunettes de soleil ! C’est ce genre de filtre qui est utilisé par les photographes pour obtenir des mouvements fluides sur les cascades ou créer des traînées de lumière. 

Voilà pour l’idée générale, mais pour bien comprendre l’utilité des filtres ND en drone, il faut comprendre une autre notion : la vitesse d’obturation (ou shutter speed). Il s’agit de la durée pendant laquelle le capteur va capter de la lumière pour une image. Plus il va prendre de temps pour capter la lumière, plus l’image sera lumineuse. Et par conséquent, plus on augmente la vitesse d’obturation, plus l’image sera sombre. 

La vitesse d’obturation a également un autre effet : si la vitesse d’obturation est rapide lors de la prise de vue d’un sujet en mouvement, l’image obtenue sera nette. En revanche, si la durée de l’obturation est prolongée, le sujet risque d’apparaître flou sur la photo.

On commence alors à comprendre le problème avec nos drones à capteur fixe… Sans filtre ND, il est très difficile d’obtenir une image naturelle d’une part, mais aussi et surtout un effet qu’on cherche beaucoup en vidéo : le flou de mouvement

Découvrez   Les drones agricoles : une révolution vers l'agriculture de précision ?

Sans ce flou de mouvement, tout est net et, assez paradoxalement, cela donne une impression de saccade à l’œil sur les rushs concernés. 

Pour résumer :

  • Vitesse d’obturation rapide : moins de lumière et mouvement figé.
  • Vitesse d’obturation lente : plus de lumière et de flou de mouvement

Si on ne veut pas trop se prendre la tête, il existe une règle simple à retenir pour avoir de belles images cinématographiques avec un beau flou de mouvement : régler sa vitesse d’obturation (shutter speed) au double de sa fréquence d’image.

 

Fréquence d’image 25 ips 30 ips 60 ips 120 ips
Vitesse d’obturation 1/50 1/60 1/120 1/240

Le seul problème, c’est qu’en condition normale, en effectuant ce réglage sur le drone, on va se retrouver avec une image complètement surexposée. C’est là que les filtres ND entrent en jeu, c’est même leur principale utilité sur les drones. Ils ne vont pas servir à embellir l’image ou faire des effets, mais simplement à récupérer des images bien exposées et fluides. 

Voici par exemple une photo avec une fréquence d’image à 30 ips (images par seconde) et une vitesse d’obturation (shutter speed) réglée sur 1/60. À gauche, on aperçoit le rendu sans filtre nd, tandis qu’à droite un filtre nd 32 vient jouer son rôle de lunettes de soleil.

filtre nd 32 sur un air 2 s

Filtre nd 32 sur un DJI air 2 s

Quels filtres ND choisir ?

Aujourd’hui, l’utilisation des filtres sur les drones s’est démocratisée et les grandes marques comme DJI ou Autel Robotics les incluent dans leurs packs de départ avec le drone. Ce n’est malheureusement pas le cas pour tous les drones. Certaines marques, comme Pgytech ou Freewell proposent des filtres ND adaptés pour plusieurs drones. 

Découvrez   Pourquoi utiliser un drone quand on fait de la vidéo ?

Une fois qu’on possède les filtres, comment choisir celui que je vais utiliser ? 

En observant vos filtres, vous verrez qu’un numéro est inscrit dessus : 2, 4, 8, 16, 32, et même 1000 ! Plus la valeur est forte, plus le filtre va assombrir l’image. Avec l’expérience, vous choisirez facilement, mais pour commencer voici quelques indications :

  • 4 : lever et coucher de soleil, ciel sombre / orageux
  • 8 : ciel nuageux
  • 16 : ciel nuageux avec belles éclaircies
  • 32 : ciel fortement ensoleillé
  • 64 : très forte luminosité (soleil + mer, neige, sable etc…)

Les filtres avec une grosse valeur (256 ou 1000) vont servir à faire des photos avec une longue exposition, pour donner l’effet laiteux sur les cascades par exemple. Pour faire des photos longue exposition, il faut une vitesse de shutter très faible, la photo se fait sur plusieurs secondes. Il faut donc réduire au maximum la quantité de lumière qui va rentrer dans l’appareil pour ne pas avoir une image surexposée.

Comparatif entre une photo longue exposition et classique

Photo classique en haut, photo longue exposition avec un filtre nd 64 en bas

Conclusion 

En conclusion, le filtres ND est un outil indispensable pour les photographes et vidéastes en drone, car ils permettent de régler la quantité de lumière qui entre dans l’objectif de la caméra et d’obtenir des images avec un beau flou de mouvement. Moins utiles sur les plans les plus hauts, les filtres nd deviennent indispensables lorsqu’on se rapproche du sol et qu’on cherche à obtenir des effets de mouvement…